Rachis.jpg

La kinésithérapie s'est développée grâce à des professionnels qui ont construits des approches ou des concepts de prise en charge spécifique pour les patients.

Les approches s'appuient sur des éléments biomécaniques ou neurophysiologiques pour modifier les symptômes des patients.

- The certificate sur le rachis de Manual Concepts (Australie) reprend la crème de la crème des différents concepts appliqués au rachis

- Jenny McConnell sur le genou, l'épaule ou le quadrant inférieur

- Brian Mulligan sur le quadrant inférieur et supérieur avec les mobilisations avec mouvements (MWM) et la possibilité de demander la certification de praticien (CMP)

- Michael Shacklock en créant le terme neurodynamique pour traiter les problèmes physiologiques et biomécaniques du tissu nerveux avec neurodynamics solutions (NDS).

csm_M._infraspinatus_1-2_1a21a3c6f4.jpg
logo_DGSA.png

Décrit par Janet G. Travell et David G. Simons les points trigger ont fait l'objet de différentes descriptions et de cartographies de projection. La David G. Simons Academy (DGSA) a contribué à structurer et collecter les travaux de recherche sur le sujet et a développé l'enseignement des options thérapeutiques pour traiter ces points.

L'approche par traitement manuel ou par dry-needling (utilisation des aiguilles d'acupuncture pour piquer le point trigger) sont les plus courantes avec un développement important du dry-needling durant le début des années 2000. La DGSA portant au niveau international ce qui est dénommée l'approche suisse pour devenir certifié en pratique de dry-needling.

Image de Alan Calvert

Certains professionnels ont développé une expertise et spécialisation de régions corporelles spécifiques. C'est le cas de:

- Pierre Langevin (Canada) pour la région cervicale et les différentes approches

- Deborah Falla (Australie, Royaume-Uni) pour la région cervicale et les muscles profonds

- Lyn Watson (Australie) pour l'épaule et son abord scapulaire

- Marie-Claude Boisselle (Canada) sur l'épaule et les différents concepts

- Tania Althorpe (Australie) sur le coude et l'épaule et leur complémentarité

- Harry Von Piekartz (Pays-Bas) sur la région cranio-faciale et mandibulaire avec CRAFTA

- Sylvain Celerier (France) sur la confection d'orthèses de la main

Sketch ordinateur

La prise en charge de la douleur est abordée dans la plupart de nos formations car une majorité de nos patients consultent pour des problèmes douloureux.

Expliquer la douleur (Explain pain) au patient est une prise en charge moderne et a été porté par différents groupes de Physiothérapeutes étrangers dans le NOI Group australien. Marie Bacelon est formatrice certifiée du NOI Group et a porté la traduction de l'ouvrage Explain pain en français et initié les formations en français dans les pays francophones.

Le triage et la manière de détecter des éléments critique avant la prise en charge du patient en kinésithérapie et réorienter le patient vers un professionnel de santé adapté est une compétence à développer si les kinésithérapeutes français souhaitent recevoir les patients sans prescription. Nous proposons des séminaires avec des intervenants français et américain.

Enfin la confection d'orthèses de la main sur-mesure nécessitent des compétences spécifiques.

Fans de football français

Kpten s'est positionné sur des thématiques spécifiques sur le champ de la kinésithérapie du sport:

- la prise en charge des commotions cérébrales avec des programmes spécifiques établies au Canada (Philippe Fait et Pierre Langevin)

- les tendinopathies avec Jill Cook et Ebonie Rio

- l'épaule et le coude avec les mouvements au-dessus de la tête (Tania Althorpe)

Kpten propose 3 séminaires différents sur le contrôle moteur et qui ont été développés spécifiquement pour les kinésithérapeutes:

- le groupe SMARTERehab créé par Sean Gibbons pour classifier et évaluer spécifiquement les différents troubles du contrôle moteur et proposer des stratégies de rééducation progressives et adaptées aux particularités de chaque patient, du cas le plus simple au plus complexe.

- Deborah Falla qui poursuite en Europe le travail piloté par Gwen Jull en Australie à l'université de Queensland sur les atteintes du contrôle cervicale notamment après les accidents de la route.

- Laurie McLaughlin sur le réentraînement du contrôle moteur de la respiration qui peut entrainer des troubles divers liés à l'hyperventilation inconsciente et un déficit de contrôle de sa capnie.

3349168-4808460.jpg

En Octobre 2011, Kpten a signé un accord cadre pour développer en France le programme de spécialisation en thérapie manuelle mis en place au Canada depuis les années 70 par la division orthopédique de l'Association canadienne de physiothérapie. L'objectif étant de préparer l'ère post-ostéopathique en France.

Cette formation en 5 niveaux regroupent des standards de formation théorique, pratique et de stages cliniques. Les premiers kinésithérapeutes entrés dans ce programme en 2012 ont passé l'examen de certification de la division orthopédique canadienne en juillet 2019. Plus de 300 kinésithérapeutes français suivent actuellement ce programme étalé sur 5 à 7 ans.

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram
  • LinkedIn