Locaux_Kpten.jpeg

Dry Needling - Cours avancé Quadrant inférieur

Prix

520€ (libéraux)

Durée

2 jours

​À propos de la formation

logo_DGSA.png

Le syndrome myofascial douloureux (SMD) est une des causes principales des douleurs chroniques et le SMD est un tableau clinique propre (ICD10-GM-Code M79.19). Chez 85% des patients présentant des douleurs chroniques, il est possible de diagnostiquer un SMD. Les termes SMD, point trigger myofascial, cordon musculaire, réponse contractile locale et les premières notions de ce diagnostic ont été publiés par Janet Travell dans les années 1950. En 1983 Dr. Janet Travell, MD et Dr. David G. Simons, MD ont publié le premier manuel des points trigger (Travell, J.G. and D.G. Simons, Myofascial pain and dysfunction; the trigger point manual. Vol. 1. 1983, Baltimore: Williams & Wilkins).

Examen clinique
Le signe distinctif d’un SMD est le point trigger myofascial. On peut palper les éléments caractéristiques des points trigger. Des méthodes descriptives pour les rendre visibles existent, mais sont trop couteux pour le quotidien thérapeutique. Les critères de diagnostic sont les suivants:
- présence d’un cordon musculaire : Zone exquise et bien localisée avec des douleurs élevées à la compression
- Irradiation, reproduction des douleurs du patient lors de la provocation manuelle du point trigger
- Réponse contractile locale du cordon musculaire.

Les critères du diagnostic ont une grande reproductibilité inter-examinateur chez des praticiens formés. Le SMD peut se manifester de façon régionale ou se répartir dans les différentes zones du corps. Les points trigger déclenchent des symptômes dans des zones de référence typiques.

Traitement  
Le but de la thérapie des points trigger est de résoudre les contractions locales, mobiliser des tissus conjonctifs, améliorer la vascularisation et inhiber la réaction inflammatoire. Le travail précis et les connaissances anatomiques sont d’une grande importance pour le résultat du traitement. Les techniques les plus efficaces sont la thérapie manuelle (techniques des points trigger et techniques de relâchement) et le traitement de puncture sèche (Dry-Needling - DN).
Le Dry-Needling est un complément efficace de la thérapie manuelle des points trigger. Cette technique consiste à piquer de façon très précise dans le points trigger avec des aiguilles d’acupunture jetables dans de bonnes conditions hygièniques.
Cela reproduit généralement les plaintes actuelles du patient, résout la tension musculaire, améliore la vascularisation et diminue l’inflammation locale.
De nombreuses études ont montré que ce n’est pas l’injection d’un médicament mais l’usage d’une piqûre localisée dans le point trigger myofascial qui est responsable de la réussite d’un traitement. C’est ainsi que l’on a créé l’expression "puncture sèche“. Le Dry-Needling est un moyen efficace de traiter des douleurs myofasciales à utiliser comme un élément du traitement des patients présentant des douleurs myofasciales chroniques ou aigües. Cette technique s’applique surtout dans le domaine rhumatologique et orthopédique et dans le secteur du sport.
La DGSA organise des cours de Dry-Needling depuis 1996 et l’enseigne à des professionnels qualifiés. Il est important de préciser que le Dry-Needling n’a rien à voir avec l’acupuncture.


Parcours de formation de 50 heures selon le conseil de l'ordre des kinésithérapeutes

Concernant l'approche par dry-needling des points trigger, nous proposons des parcours "à la carte" où vous construisez vous-même votre formation.

Si vous choisissez le programme spécifié par le conseil de l'Ordre, vous devrez réaliser les formations dans l'ordre suivant : 

- 2 jours de séminaires sur les points trigger sans dry-needling (appelé "pré-requis") que nous proposons sous le nom de MT1.

- 3 jours de formation sur le TOP30 des muscles avec dry-needling.


NB: Si vous avez effectué un cours manuel de points trigger avec Kpten ou un autre organisme vous pouvez directement entrer dans le cours de 3 jours de formation sur le TOP30 des muscles avec dry-needling.


Vous pouvez éventuellement réaliser le pré-requis manuel et le cours TOP30 de dry-needling dans un cours "combi" qui associe les 2 cours pour une formation de 5 jours. 

- le cours combiné de 5 jours avec approche manuelle et par dry-needling des points trigger des 30 muscles les plus souvent touchés.


Après le Top30, il vous reste 2 séminaires avancés de 2 jours pour réaliser l'ensemble du programme de dry-needling.

- Deux séminaires de 2 jours de formation avancées dry-needling sur le quadrant supérieur et le quadrant inférieur (dans l'ordre de votre choix). 


Un délai de 3 mois est recommandé entre deux sessions de formation avancées. Préparation à l'examen de dry-needling Afin de mieux développer vos compétences pratiques entre les sessions (à l'heure actuelle, le conseil de l'Ordre a donné la possibilité d'exercer sur les muscles enseignés avant l'examen).

Notez qu'il est possible de réaliser des sessions pratiques entre les séminaires auprès de membres reconnus par la DGSA. Ce sont les cercles de qualité de la DGSA. Les inscriptions se font en-dehors de l'organisme de Kpten Formation. 


À l'issue de ce parcours, vous êtes éligible pour passer la certification de dry-needling auprès d'un organisme indépendant de Kpten Formation. Pour les participants souhaitant se préparer à l'examen pratique, Kpten formation propose un cours professionnel d'une journée. Nous recommandons la participation à ce séminaire qui permet de se perfectionner et se préparer au mieux à l'examen indépendant de Kpten Formation. 


L'examen est organisé en France par : 

- le collège de la Masso-kinésithérapie (CMK). Le CMK a commencé à organiser ses premiers examens en 2021.


- la société française de dry-needling (SFDN) avec le soutien de l'association suisse de dry-needling. Cet examen en place depuis 2016 en France et a été le premier examen qui a permis la reconnaissance des premiers kinésithérapeutes français formés. Il est toujours en attente de reconnaissance auprès du conseil national de l'Ordre.

​Description de la formation

Ce cours de deux jours est un cours avancé. Il doit être effectué après le dry-needling TOP30 ou le combi TOP30.

Compétences spécifiques

dry-needling, douleur référée, point trigger, palpation, anatomie

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram
  • LinkedIn